top of page
  • Photo du rédacteurFlotille

Prendre de la hauteur


Pour gérer une émotion, je peux prendre de la hauteur.


Je mentalise mon émotion.





Pour gérer une émotion, je peux faire le choix de s'ouvrir à elle et de l'accepter sans jugement. Je peux la ressentir en conscience et mentaliser mon émotion.


Mentaliser une émotion signifie chercher à comprendre ce qui se joue, avec curiosité et humilité, vouloir apprendre sur soi, se réinventer, s'observer, prendre du recul, de la hauteur.


Je mets une distance.


Une émotion violente délivre toujours une information sur nous-même. Y prêter attention avec bienveillance, sans jugement, permet de déconstruire le processus et de baisser l'intensité de l'émotion.


Par exemple : je vis une situation de conflit.

Première solution : nier et fuir son émotion en cherchant à l'extérieur un moyen de la gérer. Par exemple, dans un contexte où on ne se sent pas bien, on mange, on sort faire du shopping, on entame une relation, on fume, on boit, on se drogue.

Deuxième solution, je mentalise cette émotion. Pourquoi cette situation conflictuelle me met-elle en colère ? A quoi je relie cette émotion qui me dérange ? Je peux réaliser que j'associe cette situation à un vécu de violence où je me sentais en danger, en sachant que la peur engendre la colère.


Florence Tornier

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page